www.methode-anti-migraine.com

 

 Accueil · Boutique · Plan du site · Prévisions météo · Stop Tabac · Stop Stress · Maigrir facilement · Phyto

Menu - www.methode-anti-migraine.com
 

 Qui a mal à la tête ?

 Les enfants ont-ils mal à la tête

 Maux de tête héréditaires ?

 Comment se produit un mal de tête

 Lutter contre la migraine

 Les céphalées

 Névralgies du trijumeau

 Le syndrome d'Atlas

 Anti-maux de tête

 Astuces

 Génétique

 Les enfants

 Migraine blanche ou rouge

 Facteurs déclenchant

 Différentes sortes de migraines

 Les raisons d'une migraine

 La consultation

 Les tisanes

 L'acupuncture

 Le biofeedback

 Le traitement de fond

 Les traitements de fond

 

 
 
 
 
 
 

 

 

MAL DE TÊTE : Comment se produit un mal de tête ?

 

De nombreux médecins pensent que la migraine n'est qu'une forme particulièrement sévère du mal de tête et que toute céphalée possède à la base les mêmes mécanismes, avant tout vasculaires, reposant sur le fait qu'un vaisseau qui se dilate fait mal.
Il est toutefois certain que ce mécanisme ne suffit pas à expliquer la douleur et que de nombreux mécanismes biochimiques entrent en jeu.
Lorsqu'une perturbation vasculaire apparaît, une réaction inflammatoire, mais stérile (c'est-à-dire sans germes), peut se développer. Cette inflammation est produite par des substances ayant des propriétés actives sur les vaisseaux : hormones du stress (ou cathé-colamines), molécules de l'inflammation (comme les prostaglandines). De plus, des facteurs sanguins (par exemple la sérotonine qui provient des plaquettes sanguines) interviennent aussi dans ce processus.
Tous ces facteurs qui se combinent pour faire se resserrer ou se dilater les vaisseaux, pour provoquer des phénomènes inflammatoires, avec production de chaleur, d'œdème et de douleur, ne sont pas à négliger.
Le traitement entrepris doit en tenir compte :
— soit pour diminuer la sensibilisation des fibres nerveuses ;
— soit pour régulariser la réaction vasculaire ;
— soit pour prévenir ou lutter contre l'inflammation.
Mais il peut agir en même temps, à plusieurs

niveaux, avec un seul médicament. (L'aspirine, par exemple, agit à la fois en luttant contre l'inflammation, contre la douleur et en rendant le sang plus fluide.)
 

 

Qu'appelle-t-on un facteur déclenchant ?

Si, malheureusement, l'origine exacte de la plupart des maux de tête reste encore mystérieuse, les facteurs qui les provoquent, commencent au contraire à être bien connus. Ces facteurs ne créent pas les crises, ils ne font qu'en favoriser la venue.
Appelés facteurs déclenchant, ces responsables peuvent être classés en quatre catégories.
Les facteurs psychologiques et affectifs
Sans revenir sur l'importance du contexte dépressif — cause ou conséquence — de la céphalée chronique, il faut reconnaître dans le déclenchement soudain de crises douloureuses, la responsabilité de certains événements psychologiques : déception amoureuse, choc affectif, peur soudaine, mais aussi joie intense ou détente psychique brutale (ainsi au moment des vacances, après un examen, pendant un week-end) peuvent être de véritables « portes ouvertes » sur le mal de tête.
Il faut dire ici un mot sur ce que l'on appelle de façon curieuse la dépression « masquée » : apparais-

 

www.methode-anti-migraine.com

www.methode-anti-migraine.com

 


 Boutique

 Le guide phyto de A à Z

 Bouquins

 Contact

Mentions légales


 Derniers articles

 


 Partenaires

 

La méthode anti-stress

 

La méthode anti-tabac

 

Astuces-divorce

 

 Le divorce

 Conseils-juridiques