www.methode-anti-migraine.com

 

 Accueil · Boutique · Plan du site · Prévisions météo · Stop Tabac · Stop Stress · Maigrir facilement · Phyto

Menu - www.methode-anti-migraine.com
 

 Qui a mal à la tête ?

 Les enfants ont-ils mal à la tête

 Maux de tête héréditaires ?

 Comment se produit un mal de tête

 Lutter contre la migraine

 Les céphalées

 Névralgies du trijumeau

 Le syndrome d'Atlas

 Anti-maux de tête

 Astuces

 Génétique

 Les enfants

 Migraine blanche ou rouge

 Facteurs déclenchant

 Différentes sortes de migraines

 Les raisons d'une migraine

 La consultation

 Les tisanes

 L'acupuncture

 Le biofeedback

 Le traitement de fond

 Les traitements de fond

 

 
 
 
 
 
 

 

 

MAL DE TÊTE : Qui a mal à la tête ?

 

 

Les enfants ont-ils mal à la tête ?
L'enfant qui se plaint de maux de tête pose un problème difficile, tant sur le plan diagnostique, que sur celui de l'importance à donner à ces troubles. En effet, il est aussi dangereux de les négliger que d'entraîner l'enfant dans un cercle vicieux d'examens spécialisés de plus en plus complexes qui risquent à la fois de le traumatiser psychologiquement et d'aggraver ses céphalées !
En fait, les maux de tête infantiles relèvent essentiellement de trois causes :
1. La migraine, plus fréquente qu'on ne le pense habituellement, puisque près de 4% des-enfants de sept à quinze ans en souffrent (principalement les filles).
2. Les céphalées d'origine psychique liées le plus souvent à un problème scolaire ou familial.
3. Et les rares céphalées révélant une tumeur cérébrale.
Mais ce sont justement ces dernières qui justifient de ne jamais traiter par le mépris un mal de tête chez un enfant.

Aussi l'examen soit respecter trois principes :

1. L'interrogatoire des parents et de l'enfant doit être précis, minutieux et effectué ensemble, puis séparément. (Les enfants aiment rarement aller chez le médecin, mais ce contact est pourtant essentiel.)
2. Les examens complémentaires doivent comprendre d'abord un examen ophtalmologique, parfois un électro-encéphalogramme. Ce n'est qu'ultérieurement que pourront être prescrits des examens plus spécialisés si l'on suspecte une tumeur. Mais le plus souvent, cette éventualité est éliminée dès le départ.
3. Lorsqu'il s'agit d'une céphalée des écoliers ou d'attention, quotidienne, lancinante, apparue dès le deuxième trimestre scolaire, la cause est souvent un manque de confiance en soi de l'enfant qui s'inquiète et se culpabilise. Le rassurer sera à la fois l'affaire du médecin et des parents (quelquefois trop exigeants pour leurs enfants).
La migraine de l'enfant, dont le caractère est dans certains cas impressionnant (perte de connaissance, vertiges, douleurs abdominales associées), cède habituellement à un traitement simple, parfois même non médicamenteux. Ce sont surtout les parents qui doivent se rassurer en premier lieu.
Ainsi apprendre à vos enfants, dès leur plus jeune âge, à ne pas regarder la télévision de trop près (moins d'un mètre), ou trop longtemps (plus d'une heure) ; à éviter de manger certains aliments bien connus pour leur indigestibilité : chocolat, glaces, fritures ; à avoir un rythme de vie régulier respectant particulièrement leurs besoins de sommeil, c'est déjà prévenir leur mal de tête. Les écouter, leur offrir l'affection et les soins qu'ils attendent donnera au traitement une efficacité supplémentaire.

 

www.methode-anti-migraine.com

www.methode-anti-migraine.com

 


 Boutique

 Le guide phyto de A à Z

 Bouquins

 Contact

Mentions légales


 Derniers articles

 


 Partenaires

 

La méthode anti-stress

 

La méthode anti-tabac

 

Astuces-divorce

 

 Le divorce

 Conseils-juridiques