www.methode-anti-migraine.com

 

 Accueil · Boutique · Plan du site · Prévisions météo · Stop Tabac · Stop Stress · Maigrir facilement · Phyto

Menu - www.methode-anti-migraine.com
 

 Qui a mal à la tête ?

 Les enfants ont-ils mal à la tête

 Maux de tête héréditaires ?

 Comment se produit un mal de tête

 Lutter contre la migraine

 Les céphalées

 Névralgies du trijumeau

 Le syndrome d'Atlas

 Anti-maux de tête

 Astuces

 Génétique

 Les enfants

 Migraine blanche ou rouge

 Facteurs déclenchant

 Différentes sortes de migraines

 Les raisons d'une migraine

 La consultation

 Les tisanes

 L'acupuncture

 Le biofeedback

 Le traitement de fond

 Les traitements de fond

 

 
 
 
 
 
 

 

 

MAL DE TÊTE : La névralgies faciales du trijumeau

 

 

QUAND UN NERF EST EN CAUSE

LES NÉVRALGIES DU TRIJUMEAU

Les névralgies faciales du trijumeau touchent de préférence les femmes après 50 ans. Elles se manifestent par des douleurs généralement brèves mais violentes, fulgurantes comme une décharge électrique qui suit un trajet précis sur le côté de la face et du crâne. La mastication et la déglutition des aliments, la parole, le vent, le simple effleurement d'une zone précise de la joue (dite gâchette) sont suffisantes pour déclencher une crise. Entre les attaques, irrégulières, le malade ne souffre pas. Leur traitement repose sur l'administration de médicaments spécifiques dont certains sont voisins des antidépresseurs ou antiépileptiques.

LES "PRISES DE TÊTE "

Les céphalées dites " de tension " représentent plus de la moitié des cas de céphalées. Les douleurs sont épisodiques, récurrentes, allant de quelques minutes à plusieurs jours. La tête est comme emprisonnée dans un casque trop petit. La douleur atteint les deux côtés de la tête avec une tension au niveau de la nuque et du front. Elles sont souvent ressenties comme des pressions ou des serrements, d'intensité moyenne sans s'aggraver par l'activité physique usuelle. Les nausées sont absentes mais la crainte du bruit et de la lumière peuvent être présents. Le traitement comporte un antalgique, surtout en cas de céphalées par crises (par exemple, avec du paracétamol), mais la composante psychologique étant importante dans ce type de céphalée, le médecin va donner également des conseils d'hygiène de vie, et proposer un soutien psychologique. Il ne va en général pas recourir immédiatement aux psychotropes. Le traitement non médicamenteux est souvent essentiel. Selon les cas il s'agira de relaxation, de massages, de digitopuncture, de soutien psychothérapique, tout ce qui peut détendre le patient.

 

 

 

 

www.methode-anti-migraine.com

 
www.methode-anti-migraine.com

 


 Boutique

 Le guide phyto de A à Z

 Bouquins

 Contact

Mentions légales


 Derniers articles

 


 Partenaires

 

La méthode anti-stress

 

La méthode anti-tabac

 

Astuces-divorce

 

 Le divorce

 Conseils-juridiques